Retour au menu
Retour à la rubrique nouvelles
Retour au catalogue

la parure

(Résumé ou premières lignes de l'oeuvre)

C'était une de ces jolies et charmantes filles, nées, comme par une erreur du destin, dans une famille d'employés. Elle n'avait pas de dot, pas d'espérances, aucun moyen d'être connue, comprise, aimée, épousée par un homme riche et distingué; et elle se laissa marier avec un petit commis du ministère de l'Instruction publique.

Retour au classement alphabétique
Retour à la rubrique nouvelles
Retour au menu