Retour au menu
Retour à la rubrique contes
Retour au catalogue

le vilain petit canard

(Résumé ou premières lignes de l'oeuvre)

Comme il faisait bon dans la campagne ! C’était l’été. Les blés étaient dorés, l’avoine verte, les foins coupés embaumaient, ramassés en tas dans les prairies, et une cigogne marchait sur ses jambes rouges, si fines et si longues et claquait du bec en égyptien (sa mère lui avait appris cette langue-là). Au-delà, des champs et des prairies s’étendaient, puis la forêt aux grands arbres, aux lacs profonds.

Retour au classement alphabétique
Retour à la rubrique contes
Retour au menu