Nouveautés
Autres nouveautés ...

Version pour les non et mal voyants


Moteur de recherche dédié aux livres audio gratuits
Moteur de recherche dédié aux livres audio gratuits !




Navigation:  Accueil   Retour   Fiche  

Illustration: Aimer c'est laisser partir - denis nerincx Aimer c'est laisser partir (Version Intégrale)
Enregistrement : Audiocite.net

Lu par Yigo
Livre audio de 4min - Fichier Mp3 de 3,7 Mo


Exporter: <b>L'écoute directe</b> nécessite l'installation de <a href="http://get.adobe.com/fr/flashplayer/">Flash player</a>


2744 - Téléchargements - Dernier décompte le 19.12.14



Musiques Re-Lab - Sexpheres - Yambo - licence : Certains droits réservés (licence Creative Commons)




Téléchargement du livre audio  Télécharger sur Edk  Inviter un(e) ami(e)   Signaler une erreur    
   


Cet enregistrement est libre, vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier selon les termes de la Licence Art Libre.

denis nerincx
Denis Nerincx


Mon Murphy
Aimer c'est laisser partir
,

Je t'ai aimé au point que je t'ai demandé de partir. Oui, ça peut sembler bizarre mais ton départ a été un geste d'amour fort, tu sais. Très fort. Je ne sais plus quand c'était, il y a quelques heures, jours, semaines, mois. Quelle importance ! Tu es tellement présent.

Eh ! Toi ! Oui, toi qui galopes heureux dans les neiges des grandes steppes, reviendras-tu me voir ? Je ne pense pas. Tu sais, tout ici souligne ton absence, la tristesse de cet amour qui a déterminé notre séparation.

Je te vois encore hocher la tête, placer tes grosses patounes sur mes bras, me fixer de ton regard attendrissant.
Je te vois encore rester couché en remuant ton panache pour me dire « Voilà, je sais que tu es là, bonjour et fous-moi la paix ».
Je te vois encore me demander à ta manière « Alors, ce repas, ça vient ? », « Quoi, encore ces granulés ? Pas question ! Il est temps que tu apprennes à cuisiner pour moi. »
Et moi de te préparer du riz, des légumes.
Et toi de les engloutir sans même dire merci.

Le vide de toi est immense, celui de tes manières, de nos éclats et de nos disputes, de nos retrouvailles. Tu me manques mon grand, tu me manques terriblement.
Sois heureux où tu es, galope et joue.
Prends du bon temps, ne t'attarde pas à mes pleurs, à ce déchirement que je vis à tout moment. Fais pas attention, jouis bien de ta nouvelle vie.

Je t'aime, mon Murphy, je t'aime.


Découvrez les autres textes de Denis Nerincx sur Chant des lettres, valse des mots

Navigation:  Accueil   Retour   Fiche  

Information de dernière minute

Faire un don

Sites à visiter
Site de Denis Nerincx

Les auteurs




Accueil -  Ajouter à mes Favoris -  Referenceurs -  Partenaires -  Liens -  Contact -  Lecteurs -  Webmasters 

Audiocité - Association sans but lucratif - Siège social: Rue Clémenceau 12, 7160 Godarville - Belgique - Iban: BE55 0682 5127 0544 - Bic: GKCCBEBB